Dara Scully

Dara Scully est née en 1989 à Madrid où elle réside à ce jour.

Explorant le thème de l’enfance, ses œuvres sont avant tout des « poèmes, des notes visuelles de ses vies passées ».  Sa série « A Child is Playing » (un enfant joue, ndlr),  porte cependant la réflexion au-delà de la nostalgie liée au monde de l’enfance. L’utilisation du noir et blanc, évoquant le souvenir, la mémoire, est accentué par des contrastes marqués renforçant la dissonance entre l’attendue candeur de l’innocence et le regard impénétrable du sujet. Dans la lignée de Mary Ellen Mark ou Sally Mann, Scully transgresse ainsi la sacralité de l’enfance en mettant en exergue des sentiments plus obscurs.

Fidèle aux  images classiques, ses sujets sont mis en scène dans un environnement sauvage, laissant ainsi libre cours à leurs émotions primaires telles la défiance, l’agressivité latente, voire la provocation. Une ambivalence entre deux états psychologiques s’instaure; l’enfance devient alors le terreau de nos angoisses, le fondement de notre psyché, la racine de nos maux d’adultes. La présence de ciseaux, mémento mori menaçant tantôt de trancher la tresse de l’enfance, tantôt de se planter dans le corps maternel, sous-tend la violence potentielle de ce lien  dont le processus de séparation, aussi douloureux soit-il, reste néanmoins essentiel.

La fascination pour la gémellité trouve aussi une place de choix dans les photographies de Scully. Non sans rappeler l’étrangeté des jumelles de Stanley Kubrick dans The Shining, Scully s’éloigne du sujet tel que traîté par Diane Arbus, ou Roger Ballen, en dépouillant son œuvre de toute connotation sociale.  Ses deux jeunes enfants deviennent l’incarnation de la dualité qui cohabite en chacun de nous ; Elles incarnent la réalité et le fantasme, l’intériorité et le monde externe, voire le Moi et le Soi en lutte au cœur d’une permanente recherche d’équilibre.

Télécharger

biographie de Dara Scully (pdf)
Share to Facebook Share to Twitter Pintinterest Share to Tumblr

DARA SCULLY
Born in/Née en : 1989, Spain

She studied Fine Arts at Salamanca University and Photography in EFTI School (Madrid).


EXHIBITIONS/EXPOSITIONS

2016

Beca Roberto Villagraz - Finalist with 'A child is playing’
Sony World Photography Awards: Open Competition Commended (People category) with 'The Mirror'
Paulina: 19 miradas / 19 fotógrafas, Lens School, Madrid (collective)
10x10, Centro municipal de Alcorcón, Madrid (collective)


2015

Feroces, Serendipia Gallery, Madrid (collective)
RawGallery, Cadàver Exquisit, Barcelona (collective)


2014

El árbol de los anticuentos, Noche en Blanco, Málaga (collective)
jäälphoto #2, Art fair, Madrid


2013

Point & Shoot, Curated by Art&Music, Cock 'n' Bull Gallery, London (collective)
Room Art Fair #3 , Art fair, Madrid
Incubarte 6 / Independent art festival (Valencia)
Forest. Photographic approaches in contemporary art, Neue Galerie im Höhmannhaus, Augsburg (Germany) (collective)
Miradas Animales, Búnkerfest 2013, León (collective)
Reflexión, Mutuo Centro de Arte, Barcelona (collective)
Beca Roberto Villagraz - Finalist with 'your branches/my bones'
Mira el mundo con otros ojos, Escuela Apertura, Málaga (collective)
ODI ET AMO: Femme Fatale, del encanto a la perversión, Archivo municipal, Málaga (collective)
La Carnicería - Pop Up Store, Mercado de Antón Martín, Madrid (collective)
Cuando nadie mira, Casa del Libro, Málaga (collective)


2012

ODI ET AMO: Femme Fatale, del encanto a la perversión, Sala Ámbito Cultural de El Corte Inglés, Málaga (collective)

OPIOM GALLERY

Chemin du Village, 06650 Opio
(20mn de Cannes / 20' from Cannes, FR)
+33 (0)4 93 09 0000
info@opiomgallery.com

FACEBOOK  — TWITTER


©OPIOM GALLERY 2017