BAKi

Imprégné par son expérience en tant que danseur soliste du Ballet National de Corée, le photographe BAKi aka Park KwiSub chorégraphie désormais son oeuvre photographique avec la rigueur et l’expressivité d’un danseur Etoile. S’inscrivant de prime abord dans la lignée des photographes dits «de danse», initiée par Arnold Genthe (1869-1942), Baki transcende la question contemporaine du rôle de ce dernier. Il ne s’agit ici nullement de se contenter de saisir une trace mémorielle d’un instant fugace selon des critères esthétiques ou de retranscrire l’essentiel d’une oeuvre dansée à travers le prisme de son regard. Maîtrisant tous les rouages des deux disciplines que sont la danse et la photographie, il nous soumet à son monde énergétique intérieur et le déploie dans l’espace. Il dessine ainsi un paysage d’intensités transitoires dont il tend à établir une cartographie au travers de ses séries «Ink», «Shadow» et «Vision». En ce sens, le travail de BAKi semble pouvoir être compris comme un lieu où peut s’initier et se prolonger l’expressivité du geste du danseur. Les modulations et polarités de chaque geste constituent des lettres inscrites sur un papier millimétré en studio grâce à une maîtrise parfaite de la prise de vue. Ses photographies sont mises en scène telles des ritournelles ou interludes orchestrant des corps en circonvolutions ou agencés en figures géométriques.

Tantôt libre et exempt de toute tension musculaire, tantôt lié ou maîtrisé, BAKi décroche le flux dynamique de ses modèles de leurs contextes pour le replacer dans un environnement étranger; les danseurs se métamorphosent en notes évoluant le long de partitions, leurs tutus se font pétales, leur traces des traits calligraphiques. Marchant dans les traces de Rudolf Laban (1879-1958), l’oeuvre de BAKi explore le corps non plus en tant que vecteur de mouvement et d’émotions, mais en tant que medium malléable, sensoriel, et instinctivement appréhendé selon un imaginaire inhérent à une histoire individuelle et collective. Influencé par l’esthétique de Lois Greenfield, il parvient toutefois à s’en détacher en fusionnant mouvement, décor et photographie afin d’articuler un langage pictural unique, reposant sur l’aphorisme.


Télécharger

biographie de BAKi (pdf)
Share to Facebook Share to Twitter Pintinterest Share to Tumblr

FORMATION
2006-2010 Danseur Soliste pour le Ballet National de Corée
2002 Université Nationale des Arts de Corée (Spécialité Ballet)

EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
2017
Art in the Glass, Seoul (Corée du Sud)
Express, Olivia Park Gallery, Seoul (Corée du Sud)
2016
Imagination (Shadow/Vision), Mapo Art Center, Seoul (Corée du Sud)
2015
K-Arts 20th Commemorative Performance & Dancer Photo Exhibition, Seoul Art Center, Seoul (Corée du Sud)
2014
Communication, Gangdong Art Center, Seoul (Corée du Sud)
2013
Solo Show, 2nd Dance Festival of Gangdong Art Center, Seoul (Corée du Sud)

EXPOSITIONS COLLECTIVES
2017
8thYMCA + YWCA, Imazoo Gallery  Seoul (Corée du Sud)
Refresh Angle, Elle Gallery, Seoul (Corée du Sud)
Superior Foundation, Seoul (Corée du Sud)
2016
Anna Pavlova Ballet Photo Contest, Roma (Italie)
Art&Life, Art Space Ben, Seoul (Corée du Sud)
Mix & Match, Korean Cultural Center, Shanghai (Chine)


DISTINCTIONS
2016
Anna Pavlova Ballet Photography Contest (catégorie portrait) (Russie & Italie)
2015
Special Award for Photographic Techniques, National Advertising Competition, (Corée du Sud)
Appreciation Plaque for Antismoking Commercial, The Ministry of Health & Welfar (Corée du Sud)

COMMISSIONS
2016
Photographe du Chongdong Theater (Corée du Sud)
2011-2016
Photographer de la Compagnie Nationale des Ballets de Corée (Corée du Sud)
2013-2016
Photographer de la Seoul Performing Arts Company (Corée du Sud)
2015
Directeur de la Photographie pour la Compagnie de Danse Nationale de Corée (Corée du Sud)
Directeur de la Photographiepour la Compagnie de Danse Moderne LDP (Corée du Sud)
Directeur de la Photographie pour les Ballets de la Ville de Gwangju (Corée du Sud)
 

OPIOM GALLERY

Chemin du Village, 06650 Opio
(20mn de Cannes / 20' from Cannes, FR)
+33 (0)4 93 09 0000
info@opiomgallery.com

FACEBOOK  — TWITTER


©OPIOM GALLERY 2018